“Ce n’est pas normal qu’une municipalité finance le gouvernement”

La Tuque doit pour des avances de fonds pour maintenir des services de transport Le conseil d’agglomération de La Tuque a dû avancer de l’argent à la Corporation de transport adapté et collectif du Haut-Saint-Maurice pour le maintien de ses opérations courantes.

La ville verse cet argent parce que la subvention gouvernementale annuelle du ministère des Transports du Québec tarde à arriver. In addition, l’argent attendu est pour l’année 2021.

Dans un premier temps, the conseil d’agglomération sent a check for an advance of $40,000 to the Corporation for the maintenance of its current activities of collective transport, then another of $74,000 to maintain intermunicipal transport.

À son assemblée ordinaire, le Conseil de Ville de La Tuque a vérisse une advance de 42 973 pour le maintien des opérations courantes du transport adapté. En tout, ce sont donc tout près de 157 000$ que la ville allonge pour maintainer ces trois de transport services.

The mayor, Luc Martel, qui a longtemps été municipal conseiller, a fait remarquer que ce n’est pas la première fois que la Ville doit voler au secours de la Corporation en cours d’année : “C’est de même tous les ans . Je ne sais pas ce qui se passe dans ce ministère-là, on va renvoyer une correspondence pour qu’ils s’adaptent à la réalité d’aujourd’hui. Ce n’est pas normal qu’une municipalité finance le gouvernement à l’heure actuelle. C’est sûr qu’on va ravoir l’argent, mais quand » ?

« On est entrée en poste en novembre et on est rendu en juillet. Depuis novembre qu’on entend parler de ça. The ministère doit encore de l’argent de 2021. Quand j’ai vu passer le “email” cette semaine, je n’étais vraiment pas trop de bonne humeur (…) J’espère qu’il ya du monde qui nous entend là – dessus », fulmine le conseiller Clément Dubé.

Leave a Comment