Ces jeunes qui falsifient leurs CV pour décrocher un job

TESTIMONIALS – Diplômes, expériences, activités… certains candidats n’hésitent pas à mentir sur leur CV, quitte à s’inventer une autre vie. Pour lutter contre ce phenomenon, plusieurs entreprises passent au crible les informations.

«Sur mon CV, j’ai inventé que j’accompagnais mon père sur les marchés pour vendre des fruits et légumes», indicate Marie*, 22 ans. Problème, l’étudiante n’a jamais été vendeuse, son père est à la retraite et il n’a jamais travailable parmi les étales. Grâce à ce mensonge, Marie décroche un poste d’agent d’accueil dans un théâtre en 2019. «Sans cette supercherie, je n’aurai jamais eu ce job car j’avais seulement une expérience d’agent d’entretien en intérim», ajoute-t-elle.

André, 23 years, n’avait aucune expérience dans la restauration. Alors qu’il postule pour devenir serveur en Angleterre il ya cinq ans, il inscrit sur son CV de «bons restaurants gastronomiques, assez résumés en Suisse». Lors de l’entretien, André réussi à mentir avec brio et parvient à décrocher le poste. «Je n’avais pas grand-chose à perdre», complète-t-il. Même avis pour Nordryne, 20 ans : «Je préfère qu’un employeur découvre mon mensonge et ne me prenne pas, plûteau que de laisser passer ma chance». This student…

This article is reserved for subscribers. Il vous reste 77% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continue reading your article for €0.99 per month

Already subscribed? Connectez-vous

.

Leave a Comment