Jean-Guy Moreau partage sa médaille avec la communauté

MAGAZINE. Récipiendaire de la médaille d’argent pour les aînés du Lieutenant-gouverneur du Québec, Jean-Guy Moreau souhaite partager cette récompense avec l’ensemble de sa communauté qui l’a appuyé.

Du haut de ses 77 ans, Jean-Guy Moreau est impliqué dans une pléthore de comités et associations dans la région, comme l’Association des retraités de la Ville de Drummondville, la FADOQ, le club de pickleball, le Center collégial d’expertise en gérontologie du Cégep de Drummondville et la Table régionale de concertation des personnes aînées du Center-du-Québec. C’est d’ailleurs grâce à cette dernière implication que sa candidature a été retenue pour la médaille.

«La directrice générale, Janick Tessier, a lancé un projet virtuel de groupes de discussion pour contrer l’isolement et j’ai animé l’un d’eux. À la fin de cette activité, Janick m’a demandé si je voulais qu’elle présente ma candidature et j’ai accepté. Elle a rédigé le document et l’a envoyé au comité de sélection. J’ai reçu un peu plus tard une lettre du lieutenant-gouverneur qui m’annonçait que j’avais été sélectionné pour recevoir », raconte M. Moreau. La cérémonie s’est tenue le 29 avril dernier à Plessisville.

Reconnaissant, le septuagénaire ne veut pas que sa médaille reste rangée dans un coin à prendre la poussière. Il croit que, s’il a obtenu cette récompense, c’est en raison de l’appui et du travail des personnes de son entourage.

«J’ai lu un livre récemment qui m’a marqué. Il y était écrit: “Tout ce qui n’est pas donné est perdu.” Si je laisse ma médaille dans un coin chez moi, l’histoire vient de s’éteindre. Mais si je la prends en me disant qu’il ya tellement de gens qui la méritent; je viens d’agrandir le cercle. Avec le pickleball, j’ai côtoyé des gens qui se démènent pour le sport. Ceux qui, localement, s’impliquent pour l’enseigner, c’est à eux que cette médaille appartient. Je veux la partager à 1 000 personnes », promet-il.

Jean-Guy Moreau a à cœur le bien-être des aînés. C’est pourquoi il met beaucoup de temps aux causes qui rejoignent cet aspect de sa vie. Il s’implique au pickleball notamment pour faire bouger ces gens et les aider à demeurer actifs et en forme.

Le Drummondvillois a déjà commencé à partager sa médaille avec certaines personnes. Il a envoyé une photo de celle-ci par messagerie électronique à des connaissances qui l’ont supporté tout en les remerciant pour ce qu’elles ont fait pour lui.

«J’ai pu rencontrer toutes sortes de personnes grâce au pickleball. Je voudrais dédier ma médaille à l’ancien président de la fédération, Marcel Lemieux, qui est aujourd’hui décédé. C’est grâce à lui que j’ai connu le sport et que j’ai vécu tous ces beaux moments. Comment voudrait-on que je ne partage pas cette récompense? Tous les gens qui ont participé au développement du sport la méritent tout autant que moi », conclut Jean-Guy Moreau, avec enthousiasme.

Leave a Comment