Leadership | Des gestes concretes

Each week, La Presse present conseils, anecdotes and reflections for leaders, entrepreneurs and managers.

Publié le 8 mars

Isabelle Massé

Isabelle Massé
La Presse

Notre invité cette semaine, Arnaud Granata, president of Formations Infopresse.

In the period of crisis of pénurie de man-d’œuvre, une entreprise doit-elle apprendre à se “vendre” et devenir un produit “attractive” pour voir ses postse?

An enterprise, in a context of manpower shortage, must be thought of as a brand, defining clear values, enunciating a mission and an inspiring and meaningful vision, and not considering recruitment only as un mal nécessaire, mais comme une occasion de communication et de marketing. C’est ce qu’on appelle la marque-employer. Les organizations qui ne le font pas accentuateront leurs difficulties à pourvoir des postes vacant à l’avenir. Cette pénurie n’est pas passagère, elle va devenir l’un des freins à la croissance des entreprises. Et le phénomène est mondial. Les États Unis parlent même d’une “grande demission” : 38 million de personnes ont quitté leur travail en 2021, dont 40% n’avaient pas trouvé un autre emploi quand elles ont franchi le pas. Le rapport au travail has changed: les professionals cherchent plus qu’un poste ou qu’une entreprise qui essaie de les attracter en organizant des 5 à 7 autour d’une table de billiard.

Pourquoi est-ce important pour les entreprises d’offrir de la formation continue? Est-ce accessible même pour les petites PME?

The pandemic has accelerated the pénurie de talent. Depuis le printemps 2020, le nombre de postes vacant a bondi de 38.2%, selon Statistique Canada. Continuous training is a method that allows not only concrete tools for people arriving in a new position, but also a formidable way to retain employees in an organization and allow them to develop their careers and develop their careers. competences. The numerous subsidy programs put in place by the Quebec government allow large-scale SMEs to benefit, including the – too little known – manpower training measure via Emploi-Québec, which allows up to ‘à 50 % de subvention pour l’organisation d’activités de formation. Pour moi, la training permet non seulement aux professionals de se transform, mais aussi aux entreprises de beneficiar de l’intelligence collective de leurs employés.

Pourquoi Infopresse s’est-elle transformée en Formations Infopresse? How did you manage this transformation?

Nous sommes nés comme le media spécialisé des communications marketing, il ya plus de 35 ans. Depuis dix ans, les changements se sont accélérés: numérique, nouvelles techniques de marketing, importancee growinge de la communication. Au-delà du besoin de s’informer, nous avons saisi le besoin des organizations de se former concrètement à ces changements et la pandemia a céléré notre propre transformation. Aujourd’hui, la formation est notre unique raison d’être. C’est pourquoi nous avons changé notre image et notre nom. We have created practical solutions with specialists in professional learning and with the best experts in their domains, in addition to training [à l’école], essentielles, mais insufficientes pour affronter les transformations et tendances du marché. We accompany professionals in the development of their skills in communications marketing and management-leadership with a catalog of 340 trainings per year, and we help public or private organizations, large or SMEs, to set up learning activities for their teams

LA STRATEGIE

Vers le haut


PHOTO FOURNIE PAR EDELMAN

Lisa Kimmel, PDG of Edelman Canada et Amérique latine

Depuis 10 ans, la firme de relations publiques Edelman (68 offices in the world, including 5 in Canada) outille ses employées pour qu’elles montent dans l’entreprise ou obtiennen les postes désirés thanks to its program GWEN (Global Women Equality Network – autrefois Global Women Executive Network). “L’industrie de la communication est dominée par des femmes,” notes Lisa Kimmel, PDG d’Edelman Canada et Amérique latine. In 2011, our firm was made up of 68% women, but only 34% in senior roles. Nous avons atteint la parité en 2020. » Comment y arriver? “Il faut se fixer une cible, autrement, ce sera difficile d’y arriver, dit Mme Kimmel. The management must be responsible for achieving the objectives. Il faut être conscient des différences culturelles d’un bureau à l’autre. Men must be involved in change. » Important point: patience is de mise. « Ça ne devrait pas être long, mais les gens ont tendance à ne pas regarder très loin et s’entourer des gens qu’ils connaissant. Or, il ya plein de femmes qualifiques qui peuvent prendre des rôles de direction. Il faut en faire une priorité. Nous sommes tous responsables de créer un environnement qui donne des chances à tous. »

LA CITATION


PHOTO FOURNIE PAR COFFRAGES SYNERGY

Isabelle Côté, PDG de Coffrages Synergy

Dans la construction, j’ai vu souvent cette erreur-là, que j’ai moi-même commise au début de ma career : on se “boysicise”, on essaie de s’adapter aux gens qui sont là. Il ya un effet chameleon pas toujours souhaitable. Je l’ai essayé, ça ne marchait pas tout le temps et ça ne m’allait pas du tout. Il faut se respecter. C’est correct d’être une femme dans l’industrie de la construction ou n’importe quel métier non traditionnel. En plus, c’est ce qu’on cherche, la complémentarité. On parle d’inclusion, mais l’inclusion, c’est aussi accepter les gens tels qu’ils sont. Et ça commence par soi.

Isabelle Côté, PDG de Coffrages Synergy

Source: émission balado Osez hosted by Habi Gerba, president of the Gazelles brand and president of the Jeune chambre de commerce de Montréal

LE CHIFFRE

20%

C’est la proportion d’employeurs au Québec qui n’a pas encore atteint l’équité salariale entre les sexes, selon une étude d’Indeed. At the other end of the spectrum, 73% of employers in the province say they display salaries in their job offers (it’s 57% in Canada). A similar percentage admits that divulging salaries in job offers allows the reduction of salary gaps. « Lorscur’il ya plus de transparency en matière de salaire, l’écart de rémuneration entre les sexes diminue proportionalnellement, dit Stepan Arman, directeur principal des ventes, Québec, d’Indeed, dans un communiqué. The elimination of salary inequality begins with transparency. Bien que certaines provinces aient fait des progrès, le Canada a encore beaucoup de chemin à pousircher. »

LE GESTE

Every 10 days

Des entreprises du collectif Humanise, dont l’agence de publicity bleublancrouge, now propose to their employees a day off after nine days of work. La mesure a pour but d’augmenter le bien-être des employés alors que la pénurie de main-d’œuvre fait redoubler d’ardeur les gens au travail. “With the help of managers who firmly believed in us, we were able to test flexible working hours models within one of our teams,” explained Valérie Provost, Director of Talent and Culture, Humanise in a communication. Après 18 mois d’essais, d’apprentissages et d’adjustments, le constat est simple: ça fonctionne! Our employees are more happy, have a better work-life balance and productivity is the same, even better! This genre of program has not affected our profitability and has had a positive impact on our retention, notre pouvoir d’attraction ainsi que sur l’absentéisme. »


PHOTO FOURNIE PAR HUMANISE

Valérie Provost, director Talent et Culture, de Humanise

L’INITIATIVE

À bas l’incivilité!

According to a survey by the INSPQ conducted by the CPE/BC du Québec, 28% of respondents say they have been victims of psychological harassment. While impatience, stress and discouragement are more present in work environments since the start of the pandemic, the Association québécoise des centers de la petite enfance (AQCPE) is launching the site “Du persil entre les dents” for conscientiser les gens à reconnaisance les gestes d’incivilité et le harcèlement, puis les tools pour intervenir. Le lien avec le persil? « Personne n’est à l’abri du vilain persil qui se faufile entre les dents, lit-on sur le site. Qu’est-ce qu’on fait lorsque l’on voit quelqu’un avec du persil entre les dents? Do you resent a malaise? De la gêne? Unconfort? On le dit haut et fort, peu importe où nous sommes? On le mentionne discrètement? Ou encore, on ne dit rien? Ces différentes réactions sont semblable à celles qui peuvent survenir en présence d’incivilité. » The site was designed thanks to a grant from the CNESST.

Leave a Comment