Leadership | Silence radio | La Presse

Each week, La Presse present conseils, anecdotes and reflections for leaders, entrepreneurs and managers.

Publié le 21 juin

Isabelle Massé

Isabelle Massé
La Presse

The gesture

Un peu de sensibilité!





Interpellé par le phenomenon de la fantômisation (ghosting) perpétrée par les entreprises, lors des processus des recrutements, et une statistique vue sur le réseau LinkedIn (un candidate sur trois en serait victime), Michel Khoury, homme d’affaires français, a fait une vidéo repelant aux dirientes et au personnel des départements de ressources humaines de donner signe de vie aux candidats, peu importe que la réponse soit ou negativa. According to him, “une réponse negative vaut mieux que l’indiférence” et à la suite d’un entretien d’embauche, “donner une réponse au candidate, c’est le respecter”.

Source: LinkedIn

La citation


PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Robert Sawyer, chef de l’exploitation des Compagnies Loblaw

Nous sommes fiers de poser un geste significantif face à un enjeu environnemental de taille. Depuis 2007, nos efforts visant à réduire le nombre de épicerie en plastique à usage single distribués dans nos magasins ont potentialement permis d’evitér l’enfouissement de 13.8 milliards de bags.

Robert Sawyer, chef de l’exploitation des Compagnies Loblaw, who will eliminate single-use plastic bags in their grocery stores by 2023

Le chiffre

83%

C’est le percentage d’employeurs qui comptent embaucher des gens sans l’expérience directe liée à un poste, selon une étude du site d’emplois Indeed. Consequence de la pénurie de main-d’œuvre, les employeurs veulent considerar davantage des expériences et des compétences non liéante directement aux exigences du poste. About 86% of Quebec employers say they are going to invest “in the formation of new inexperienced employees so that they can fulfill certain roles,” they said in a press release.

Le truc

Ne pas avoir d’ego

What are the disadvantages of having a big ego when one is at the head of a company or a team? According to Harvard Business Review, c’est le pire ennemi d’un bon leadership. L’ego peut rendre prévisible les dirientes, qui sont nourris de l’attention de tous. Ils risquent de prendre des decisions qui ne sont pas les meilleurs pour l’entreprise, d’être incapable d’apprendre de leurs erreurs ou encore de devenir égoïstes. “Gérer son ego est la responsabilité principale d’un leader, lit-on.” Quand on recherche plus de pouvoir et d’attention, on perd le contrôle. The ego reduces our capacity to have vision and nous fait agir contre nos valeurs. »

Source: Harvard Business Review

Diversity

Soutien aux personnes trans

BNP Paribas makes concrete steps to support the LGBTQ+ community. À compter de juillet, l’institution financier accordera un soutien financier à ses employés transgenres en processus de transition. L’aide ira jusqu’à $10,000. Elle accorde already du soutien psychologique à ces mêmes personnes. Dans la dernière année, elle a “consolidé ses partenariats avec le Center canadien pour la diversity et l’inclusion (CCDI) et Fierté au travail Canada”, lit-on dans une communication. “In addition, in its recruitment tool, BNP Paribas Canada has added voluntary questions on diversity and inclusion. En avril 2022, la banque a obtenu l’accreditation Rainbow, delivered by the Chambre de commerce LGBT+du Canada (CGLCC). »

Le constat

Pertes de temps

Severale petites et grandes façons d’accompril des tasks au travail font perdre du temps aux dirientes et gestionnaires, et sont des intorses à la productivity. Forbes en énumère sept :

  • Le fait de ne pas savoir déléguer
  • La microgestion
  • La désorganisation
  • Les distractions en ligne
  • Les meetings non nécessaires
  • The multitasker
  • Les courriels hors sujet

“Les drizienges passent de trois à quatre heures par semaine à consulter leurs courriels”, note Forbes qui suggesteur d’ouvrir sa boîte de messages seulement quelques fois par jour.

Source: Forbes

Leave a Comment