Un entrepreneur de Terrebonne visé par une série de crimes

Après avoir vu leurs commerces de suppléments alimentaires être criblés de balles et l’un de leurs véhicules incendié lundi, deux frères de Terrebonne jurent n’avoir rien à voir dans cette série de crimes lesaren appelle ait toutes violents, bien qu’ appelle ait doutes violents un sérieux avertissement.


Les balles ont atteint la porte vitrée du commerce.

Photo Agence QMI, Maxime Deland

«On aimerait vraiment connaître le motif, parce qu’en ce moment, on ne comprend vraiment pas, lance Yanick Chevalier, vice-président des deux boutiques Minotaure Nutrition qui abritent aussi des sections gym. Si quelqu’un a essayé de nous passer un message, il aurait peut-être fallu commencer par nous l’expliquer avant de faire ça. »

Il était environ 3 h lorsque les policiers de Mirabel ont été appelés à se rendre à l’une de leur succursale, sur le boulevard du Curé-Labelle, après que le système d’alarme a été déclenché.


Les balles ont atteint la porte vitrée du commerce.

Photo Agence QMI, Maxime Deland

«Sur les lieux, ils ont constaté que des coups de feu avaient été tirés en direction du commerce, explique l’agente Audrey Thibault, porte-parole de la police de Mirabel. Heureusement, personne ne s’y trouvait. »

Arme abandonnée


Les balles ont atteint la porte vitrée du commerce.

Photo Agence QMI, Maxime Deland

Peu de temps après, quelqu’un a une fois de plus ouvert le feu en direction de la seconde boutique Minotaure Nutrition, située sur le boulevard Laurier, dans le secteur de La Plaine, à Terrebonne. En plus des douilles au sol, les policiers ont découvert une arme longue dans le stationnement, abandonnée vraisemblablement par le tireur.


Les balles ont atteint la porte vitrée du commerce.

Photo Agence QMI, Pascal Girard

Finalement, vers 4 h, les autorités ont répondu à un appel au 911 au sujet d’un véhicule en feu dans le stationnement d’une résidence de la rue Saint-Gabriel. Il s’agissait du VUS de François Chevalier, l’unique actionnaire des commerces Minotaure nutrition.


Le VUS du propriétaire est une perte totale.

Photo Agence QMI, Maxime Deland

Le VUS du propriétaire est une perte totale.

«On ne comprend pas ce qui s’est passé et on travaille avec les enquêteurs pour découvrir qui a commis le crime pour résoudre cette enquête», at-il écrit sur sa page Facebook lundi matin.


Les balles ont atteint la porte vitrée du commerce.

Photo Agence QMI, Maxime Deland

Sa mère, qui habite la maison voisine, est sortie en trombe en voyant les flammes.

«On s’est réveillé à cause du système d’alarme de l’auto. Le feu était immense », raconte Linda Boucher.


Les balles ont atteint la porte vitrée du commerce.

Photo Agence QMI, Pascal Girard

Si la voiture et l’abri temporaire de son fils sont des pertes totales, le feu ne s’est pas propagé à la maison.

Pas une belle pub

Bien qu’il soit le seul propriétaire de l’entreprise, François Chevalier en a fait une affaire de famille en impliquant notamment son frère, qui partage sa passion de l’entraînement et de la nutrition.

«Ça fait sept ans qu’on bâtit la business, précise Yanick Chevalier. On a travaillé d’arrache-pied. On a été longtemps juste nous deux, à faire presque 70 heures par semaine. Disons que c’est pas une super publicité. On a l’air de deux bandits alors qu’on n’a rien à voir là-dedans. »


L'arme longue trouvée dans le stationnement.

Photo courtoisie

L’arme longue trouvée dans le stationnement.

Comme plusieurs gyms de Terrebonne et de ses environs avaient été criblés de balles dans les dernières années, François Chevalier avait fait installer des plastiques antiballes dans les vitrines d’au moins un des établissements, par précaution.

Les deux hommes n’ont aucun antécédent judiciaire et ne sont pas connus des services policiers. Les enquêtes, menées par les services de police de Mirabel et de Terrebonne, se poursuivent afin de découvrir qui aurait voulu s’en prendre à eux.

À voir aussi

Leave a Comment