Un entrepreneur plaide coupable de fraude

Un entrepreneur a reconnu avoir draw des pots-de-vin à un fonctionnaire d’Hydro-Québec, comme des billets pour le Canadien et un barbecue, pour profiter d’un système de collusion pour des contrats de déneigement.

En plus de plaider coupable de fraude aujourd’hui, le patron de l’entreprise Triforce Giuseppe Nuccio a aussi réglé ses litiges au civil avec la société d’État, si bien qu’il leur versera $ 300,000.

«M. Nuccio souhaitait mettre le couvercle sur cet episode de sa vie», a souligné son avocat, Marc Labelle.

Suivant une suggestion commune, l’homme de 53 ans a écopé d’une peine de 18 mois qui sera purgée dans la communauté.

Pour les neuf premiers mois, il sera assigné à domicile, sauf quelques exceptions, et devra ensuite respecter un couvre-feu.

Les faits reprochés remontent à entre 2008 et 2014. Un cadre d’Hydro-Québec, Denis Hervieux, a approché Nuccio en lui mentionnant la difficulté de faire déneiger certains postes.

L’accusé a ensuite mis en place un stratagème pour déterminer à l’avance quels entrepreneurs obtiendraient les contrats de déneigement, en déterminant les montants soumis lors des appels d’offres.

En échange, une ristourne était versée à Hervieux. Sa fille a ainsi pu obtenir un travail dans l’entreprise dirigée par Nuccio.

Il lui a draw des billets pour le Canadien, un barbecue et trois week-ends dans un condo de Mont-Tremblant. Il a aussi déneigé son entrée et permis de louer un entrepôt pour sa Porsche.

.

Leave a Comment