Une trentaine de femmes formed en entrepreneuriat et leadership

Abidjan – Trente femmes issues de divers sectors d’activité participent du mercredi 17 au vendredi 19 août 2022, à une formation sur l’entreprenariat et le leadership assurede par la coach Mandy Dagri Yacé, architecte d’intérieur et PDG d’entreprise.

Initié par la Direction de l’autonomisation économique de la femme, l’atelier vise à donner aux participants, les rudiments sur le processus de création d’entreprise (TPE/TPI, PME/PMI, Société co-opérative) et l’ivoirienne legislation, pour la bonne marche de leurs entreprises.

In addition, the leadership component vise à développer leur potential, leur savoir-être ainsi que leurs strengths et faiblesses afin de mieux conduire leurs entreprises, pour être autonomes economiquement.

“According to a report on female entrepreneurship in sub-Saharan Africa (ATOL. 1997), the capacities that women have to run their enterprises or their economic activities are very inadequate due to the lack of professional training. Female business leaders formelles se caracteristent par un niveau d’instruction élevé, par contre, les femmes à la tête de très petites structures, notably dans le commerce et autres sectors sont relatively less formed”, justified the director of the economic empowerment of women, Mme Touré Mariame Camara.

Au nom de la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, la conseillère technique Awa Sylla stressed the importance qu’accorde Nassénéba Touré à l’accompagnement de toutes les couches féminines pour leur autonomisation. “L’une des pistes de sa politique, c’est l’entreprenariat féminin, avoir des femmes fortes qui contribent au développement”, she added, noting l’importance d’avoir des entreprises structured et formalles.

At the national level, out of 800 companies registered in the Guichet unique du Center de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI), 16.63% of the creators of formal companies are women and several initiatives are developed by the Government as well as by les organizations du sector privé (CGECI, FIPME) en vue d’encourager l’entreprenariat féminin.

cmas

.

Leave a Comment